Reflexions autour d’un tabou : l’infanticide [Bibli des VI]

Les Vendredis Intellos

Reflexions autour d’un tabou : l’infanticide, ouvrage collectif, éditions Cambourakis

Le livre s’ouvre sur un témoignage, celui d’une femme, sans nom et sans âge, victime de sa trop grande fertilité à une époque où les femmes ne devaient pas dire « Non » à leur mari ,où contraception et avortement n’existaient que clandestinement. En voici un extrait.

« Il y a eu des moments où je ne trouvais pas le moyen d’avorter tôt parce qu’il n y avait pas de moyens. Il fallait connaître quelqu’un, je n’avais pas d’argent non plus. […] Et donc  j’ai accouché. On venait de déménager. Mes enfants étaient dans la cuisine, moi dans la chambre. Il fallait que ça se passe vite pour que personne ne se rende compte de rien et qu’enfin je sois débarrassée de ce problème et de cette horreur. J’ai accouché, j’ai pas vu ce qui se passait, j’ai mis tout ça dans…

View original post 838 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s