10 règles d’or pour passer Noël avec une jeune mère

Dans cinq jours, c’est le soir de Noël. En plus de la dinde, du foie gras et des quatorze autres plats cuisinés par la femme de la famille qui s’y colle cette année, il y aura peut-être, à la table du réveillon, une jeune maman. Voici quelques recommandations pour lui faire passer un bon moment. Ou un moment pas trop pénible, étant donné que les fêtes de fin d’année restent une corvée pour nombre d’entre nous, jeunes mères ou pas.

1️⃣ Ne fais pas de remarque, surtout sur ces quelques points qui, j’en suis sûre, vont te chatouiller les lèvres : le temps que bébé passe au sein, le temps que bébé passe aux bras, le temps que bébé passe à dormir ou à ne pas dormir, l’endroit où le bébé dort, la réactivité des parents aux pleurs du bébé… J’en oublie sans doute. Si tu as envie de donner des conseils, passe au point deux.

2️⃣ Ne donne pas de conseil sauf si on t’en demande.

3️⃣ Évite les blagues sur le congé de maternité. Non, ce n’est pas les vacances.

4️⃣ Fais des cadeaux utiles. Quelques heures, voire une soirée de baby-sitting, l’intervention d’une TISF ou la livraison de plats à domicile seront probablement plus utiles que le calendrier des agriculteurs, les Mémoires de Christine Boutin,un sèche-ongle licorne ou un balai télécommandé.

5️⃣ Ne t’occupe pas du bébé si la maman ne le souhaite pas. Je sais, c’est frustrant. Mais pas autant que de ne pas être écoutée en tant que maman.

6️⃣ Occupe-toi des aînés. C’est Noël, les enfants sont surexcités et ont un grand besoin d’attention. C’est l’occasion de démontrer que tu es un.e pro du Lego, un génie du Monopoly.

7️⃣ Épargne-lui tout effort physique comme cuisiner, dresser ou débarrasser la table. Son pas fatigué lorsqu’elle se lève pour aller aux toilettes, ce n’est pas pour se faire plaindre, c’est parce qu’elle a le périnée en chou-fleur.

8️⃣ Si elle allaite au sein, même si ça te passionne et que tu trouves ça « Teeeeelllement beau », abstiens-toi de plonger dans son décolleté, c’est gênant. Si tu trouves que le bébé est trop souvent au sein, reporte-toi aux points 1 et 2.

9️⃣ Demande-lui comment elle va. Pas entre deux portes, chargé.e de quarante assiettes sales, pour éviter d’avoir à écouter la réponse. Si tu lui poses la question, donne lui l’occasion de te répondre vraiment.

🔟 Sois bienveillant.e. C’est difficile mais tu peux y arriver. Cette femme, c’est celle que tu as connue petite, que tu as connue avec des couettes, que tu as vue pleurer de s’être écorché le genou. C’est celle dont tu commentais la poitrine naissante et les fesses rebondies, celle dont tu voulais savoir si elle avait un amoureux, si elle avait été sage, en faisant un clin d’œil appuyé, celle que tu as vue bouder des Noëls entiers le nez rivé sur son portable — on se demande pourquoi. C’est la jeune femme que tu as vue débarquer il y a cinq ans avec, à son bras, son amoureux, enfin ! celui qui allait devenir son mari. C’est celle qui pendant les cinq années suivantes a dû se justifier de n’avoir pas de divin enfant à annoncer . C’est celle qui cette année débarque à Noël avec le petit Jésus qu’on lui a tant réclamé. Cette femme est ta nièce, ta cousine, ta sœur, ta fille ou ta petite-fille, elle vient de devenir mère, elle n’est plus une enfant. Pourtant, tu as en face de toi une personne aussi fragile, aussi vulnérable, aussi sensible que le petit être braillard qu’elle tient dans ses bras, peut-être trop souvent ou trop longtemps à ton goût. Prête-lui tes bras, à toi, pour la porter, elle. Prête-lui ton oreille, soutiens-là, ça ne dure qu’une soirée, une journée. Les blagues douteuses, les piques, les commentaires et les remarques, garde-les pour l’année prochaine, même si ce serait mieux d’apprendre à s’en passer.

8 commentaires

    • Merci 😊 Ça sent le vécu, oui, mais pas uniquement le mien. A vrai dire j’ai une famille plutôt bienveillante qui m’a beaucoup aidée lorsque j’en avais besoin. Mais j’entends beaucoup de témoignages de mères pour qui ça n’est pas le cas, ce billet est pour elles 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s