Quelques recos podcasts pour tes vacances

Demain, je pars en vacances.
En vacances j’aime écouter des podcasts. En vrai, j’aime tout le temps écouter des podcasts. J’ai donc eu envie de vous faire une petite sélection des sons que j’ai écoutés cette année et que je vous recommande pour animer votre été. Je n’ai volontairement rien mis sur le Covid parce que « y en a assez », comme diraient les Marseillais. Bon, après, vous me connaissez hein, ce sont essentiellement des trucs intellos et/ou déprimants. Parce que moi, j’aime me prendre la tête et déprimer, même en congés. Bonne écoute ! Bonnes vacances !

artworks-grvwqr117qaqkiqo-9j4wsa-t500x500Les couilles sur la table.
Parmi les podcasts féministes, Les couilles sur la table est clairement mon pref. C’est pointu, j’y apprends toujours des choses, et j’aime la profondeur et la rigueur du travail de Victoire Tuaillon.  L’épisode qui m’a le plus marquée cette année : celui sur les inégalités de patrimoine d’après le travail de Céline Bessière et Sibylle Gollac, sociologues et chercheuses au CNRS, co-autrices du livre, Le Genre du Capital. Si on connaît bien les inégalités de revenus entre hommes et femmes, on connaît moins les écarts de patrimoine. J’y ai appris énormément sur les mécanismes qui conduisent à l’appropriation du capital par les hommes.
Les couilles sur la table, Victoire Tuaillon, Binge audio, épisode 59, Le patrimoine, enjeu capital

planning-1Au cœur du planning
A mes heures perdues (lol), je suis administratrice au Planning Familial des Bouches-du-Rhône. Depuis un peu plus d’un an, je découvre l’engagement et le travail acharné de cette super équipe pour le libre accès à la contraception et à l’avortement, pour l’éducation à la vie sexuelle et affective de tous les publics, en particulier les jeunes et les personnes en situation de handicap, pour la liberté, la dignité et l’émancipation des femmes et contre les violences. En début d’année, la journaliste Isabelle Duriez a posé ses micros au 106, boulevard National à Marseille pour 6 épisodes vibrants au cœur du planning. Au cœur du Planning, Isabelle Duriez et le Mouvement Français du Planning Familial

entre-siteEntre, saison 2
Dans la saison 1, on suivait Justine, 10 ans, lors de son passage en sixième. J’avais déjà été très touchée par l’authenticité de ce témoignage. J’ai ri, pleuré et me suis replongée dans ce passage si particulier de l’école primaire au collège, le grand saut dans l’adolescence (qui pour moi fut particulièrement inconfortable). Dans la saison 2, la journaliste Brune Bottero interroge ses beaux-enfants, Julie, 8 ans et Lucien, 11 ans sur ce qu’est leur vie dans une famille recomposée. Une nouvelle fois, je me suis attachée à cette famille et à ses membres, à la trajectoire de ces enfants, qui sont mis au cœur du récit pour notre plus grand plaisir. On pourra peut-être reprocher à ce podcast son côté très hétéro-blanc-bourgeois-parisien, vous êtes prévenu.es !
Entre, Louie media, saison 2
Et la saison 1 si vous l’avez manquée

b4e9777ca0f0fcf546b2241a1a6fff7f-1586869096
© Jenny Saastamoinen

L’effondrement, de Jenny Saastamoinen
Cette suggestion est un peu particulière puisque j’ai moi-même participé à ce projet. Si vous l’écoutez, vous pourrez donc entendre ma voix au milieu de celles de cinq autres mères. Nos récits s’entrecroisent et se répondent pour une histoire à six voix de l’effondrement maternel. Attention, documentaire à haut risque d’épanchement lacrymal !
L’effondrement, Jenny Saastamoinen, Par ouï-dire, RTBF

nj7zt2qmraxmqhjmwzbowog49noxqiqyf4kud1vs_400x400Transmission
Transmission est une association basée à Aubervilliers dont l’objet est de participer au développement de la culture et du savoir faire en narration sonore. L’asso a aussi une école de radio libre et gratuite destinée à celles et ceux qui veulent s’essayer à la narration radiophonique. L’école a déjà accueilli deux promotions. Parmi les travaux des élèves, on peut, par exemple, écouter « Tout de suite les grands mots », service après-vente d’un mauvais rencard hétéro, ou « Un chant sous la yourte », immersion dans un accouchement non assisté.
« Tout de suite les grands mots », Norah Benarrosh-Orsoni
« Un chant sous la yourte », Sarah Jacquet

artworks-000471640938-fy7ntx-t500x500À bientôt de te revoir avec Marina Rollman
Parce que je ne voudrais pas que vous pensiez que je n’aime QUE les trucs déprimants (même si je les aime beaucoup quand même) et que je ne rigole jamais, je vous recommande, en bonus, l’épisode assez drôle d’À bientôt de te revoir avec Marina Rollman, qui me fait tout le temps rire de toute façon. Sophie-Marie Larrouy m’agace souvent, je dois avouer, mais là je me suis bien marrée.
A bientôt de te revoir, Sophie-Marie Larrouy, Binge audio, épisode 23 avec Marina Rollman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s